Comment gérer un salarié qui n'atteint pas ses objectifs ?

Lucile Michaut's picture

Malgré tous vos efforts, votre équipe semble avoir un maillon faible, et vous l’avez identifié : c’est un salarié qui n’atteint pas ses objectifs.

Il y a plusieurs façons de gérer une telle situation ; selon sa gravité, vous pouvez résoudre le problème par une discussion, un changement de poste ou une formation.

C’est seulement dans les cas les plus graves que le licenciement s’impose. Voici mes conseils pour gérer un salarié peu performant et faire face à cette situation délicate.


Analyser les causes du problème

Vous vous êtes rendu compte qu’un membre de votre équipe n’est pas suffisamment efficace ou productif ? La première chose à faire est de chercher les racines du problème.

Peut-être s’agit d’un manque de connaissances ou de compétences, d’une question de personnalité, ou d’une organisation approximative… Observez le salarié, et demandez-lui de vous expliquer pourquoi, à son avis, cela ne fonctionne pas.

La réponse peut être simple, et la solution facile à trouver ; si ses compétences ne sont pas au point, une formation peut résoudre le problème. S’il fait face à un surcroit de travail, alléger sa charge de travail améliorera les choses. Les problèmes peuvent aussi être liés à des causes extérieures à votre entreprise : un salarié qui traverse un moment difficile à la maison est bien souvent moins efficace au bureau.

Si vous avez noté une différence dans la qualité et la quantité du travail fourni par votre salarié, parlez lui en avant d’en venir à des solutions plus radicales.


Y remédier si c’est possible

La formation, la redistribution des tâches, voire la mutation ou le changement de poste sont quelques solutions possibles.

Vérifiez par ailleurs que le problème ne vienne pas de vous ; donnez des instructions claires et précises, envoyez des mémos et gardez des traces écrites de vos demandes. Cela ne sera pas seulement utile pour le salarié qui peine à atteindre ses objectifs, mais pour l’ensemble de votre équipe.


Sanctionner en dernier recours

Le licenciement est une mesure extrême qui ne doit être envisagée que si le problème est grave. Pour licencier un salarié improductif, vous devrez auparavant avoir précisé, dans son contrat de travail, quels objectifs il doit atteindre.

Evidemment, il faut que ces objectifs soient réalistes et que vous donniez à votre équipe les moyens de les atteindre. En revanche, il est interdit d’inclure une clause prévoyant le licenciement en cas d’objectifs non atteints.

Si vous décidez de licencier votre salarié, sachez qu’un juge va examiner tout cela de près. Vous devez par conséquent être très scrupuleux, pour ne rien avoir à vous reprocher.

Par exemple, des objectifs qui augmentent de façon importante d’une façon à l’autre ou des objectifs incompatibles avec la conjoncture économique seront jugés irréalistes. Pour que le licenciement soit possible, il faut vraiment que le salarié ait commis des actes d’indisciplines, ou ait refusé d’effectuer les tâches prévues dans son contrat de travail.


Agir en amont pour ne pas en arriver au licenciement

Licencier un salarié parce qu’il n’atteint pas ses objectifs est très compliqué, et cette solution ne doit être adoptée qu’en dernier recours.

La meilleure chose à faire, pour éviter d’en arriver à cet extrême, est de prévenir les problèmes avant qu’ils ne surgissent. Prenez le temps de recruter la personne idéale, composez votre équipe de façon à ce que les compétences soient utilisées au mieux, et donnez des consignes précises.

Partagez cet article :